Camping en Tanzanie et farniente à Zanzibar
Safari de 10 jours dans les principaux parcs de Tanzanie (Tarangire, N'gorongoro, Serengeti, Lac natron, Arusha) et 3 jours de farniente à Zanzibar

Menu

Notre circuit Jour par Jour

Autres destinations: ISLANDE, MADAGASCAR, NAMIBIE


Impression du Kenya et le parc de Nairobi


Les campings et les lodges



Les parcs de Tanzanie


N GORONGORO

SERENGETI

TARANGIRE



ZANZIBAR



Liens utiles



Côté cuisine





Zanzibar

Notre séjour étant court (3 jours), nous avions opté pour 2 journées "plage" sur la côte est à Matewe et une journée à Stone town. Ce qui s'est avéré largement suffisant pour apprécier les charmes et les défauts de cette île.

 

Côté plage, Matewe et le Nyota beach se sont révélés un très bon choix. 

Peu d'hotels de ce côté de la côte et pour ceux qui existent, il se font très discrets dans le paysage.

 

 

On peut en dire de même de la population qui semble complètement ignorer les touristes. Ici pas de sollicitations incessantes comme ailleurs. C'est un vrai plus. Pourtant, nous avons eu l'occasion de cottoyer une grande foule. En effet, nous sommes arrivés le jour d'une course de boutre. Tout le village était sur la plage pour voir la course: les femmes d'un côté et les hommes de l'autre.

Par contre, la marée basse le matin empèche de se baigner. Vous vous laisserez alors bercer par la vision des femmes faisant la récolte des algues sur la plage et vous pouverez vous adonner facilement à la cueillette des oursins.

 

Nous avons plongé avec One ocean localisé à Matewe beach bungalow à 20 minutes à pied par la plage de notre logement. C'est une structure très pro. Par contre, ils sont surchargés de demande. Il faut donc réserver les plongés à l'avance (avant même de partir).

Nous  avons fait nos 2 plongées dans les fonds autour de l'île de Pemba  réputé maginfique avec des sites de plongée dont les noms laissent rêveurs comme "aquarium". L'endroit se mérite avant de prendre le bateau, il nous faut faire 40 minutes de route tape cul depuis Matewe  pour cause de marée basse. L'île en elle même est privée, il est donc interdit d'y débarquer. Nous mangerons donc sur le bateau.

Bien que nous ayons aperçu des dauphins et vu des poissons lions (que nous n'avions jamais vu ailleurs), nous revenons déçu du fait d'un manque de visibilité des fonds et d'un manque de corail. On dirait que les fonds s'usent.

 

Côté ville, nous avions choisi l'Hurumzi 236 pour son bar/restaurant qui offre une vue panoramique de la ville, une gastronomie réputée et un spectacle de musique Taarab les vendredi/samedi/dimanche.

La vue vaut sans conteste le détour pour la gastronomie nous ne sauront jamais. Nous avions bien pris nos précautions et réserver notre repas depuis la france mais celle ci n'a pas été prise en compte.

 

Nous découvrons un autre restaurant " le Monsoon". Pour nous y rendre, nous nous faisons accompagnés d'un guide. Plutôt sécurisant notamment pour traverser les marchés près des jardins de Forodhani. La nourriture de ces marchands est fortement déconseillé sous peine de problèmes intestinaux...

 

Bien que dans une ambiance idillique, notre nuit à l'hotel sera très agité par les bruits multiples de la rue, du restaurant et des divers lieux de culte environnants (mosquée, stupa). Par rapport à notre expérience, je conseille au futur voyageur de prendre plutôt la suite "sud" qui doit être moins bruyante.

 

La visite de la ville ne va pas être de tout repos:

- on se perd dans les dédalles des rues. Vous direz c'est ce qui fait son charme.. OUI mais pas quand on a des  fausses indications des passants (pour la part de ce qui veulent bien répondre). Bienvenue à Stone town,

- on se fait raquetter sur un étal du marché de Darajani. Un conseil, évitez ce marché. Il ne vaut pas vraiment le détour et comme il n' y a pas de touristes, vous ne prouverez personne pour vous épauler en cas de problèmes,

-marchandage à la limite de l'excroquerie dans certains magasins.


Publié à 04:10, le 29/04/2008,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire
Page suivante ->